Le chemin de Rio

De « Notre avenir à tous » à « L’avenir que nous voulons »

Pour la plupart d’entre nous, l’aventure du développement durable a commencé en juin 1992 à Rio de Janeiro, où s’est tenue la première Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED). Cette conférence a abouti à l’adoption d’un programme d’action en faveur de l’environnement et du développement au XXIe siècle, appelé Action 21. Celui-ci comprend la Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement, qui reconnaît à tous les États le droit de favoriser le progrès social et économique et leur assigne la responsabilité de choisir un modèle de développement qui soit durable, et la Déclaration de principes concernant les forêts. Pendant la Conférence de Rio, les États ont également adopté la Convention sur la diversité biologique et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. C’était la première fois que les « grands groupes » étaient mobilisés et que leur participation aux processus de développement durable était officiellement reconnue.

D’autres parmi nous, plus âgés, se rappellent un certain nombre d’événements qui ont révélé l’ampleur des dégâts écologiques causés par l’homme dans les années 1950, 1960 et 1970; d’autres encore se rappellent la publication en 1962 de Printemps silencieux de Rachel Carson, qui a mis en évidence les ravages des pesticides sur l’environnement naturel.

Le concept de développement durable a d’abord été synonyme de viabilité à long terme, et il est encore souvent utilisé dans ce sens. « Développement durable » et « viabilité à long terme » sont des notions très anciennes, notamment en foresterie puisque, dès 1346, une ordonnance du Roi de France, Philippe VI, prescrivait « que les forêts se puissent perpétuellement soutenir en bon état », et que Charles IX, au XVIe siècle, exigeait un « rendement soutenu » des forêts. Ce concept de soutenabilité pris dans le sens d’équilibre entre consommation et renouvellement des ressources a donc déjà une longue histoire.